Code promo OKIDOSPORT


Pour effectuer une commande et bénéficier d'une remise chez OkidoSport, cliquer sur le code ci-dessous :

ACEF15

dimanche 3 avril 2011

Sortie spécifique 24h (Partie 2)

Il y avait eu une première partie sur la sortie à VS24  là : http://annececileemmanuelfontaine.blogspot.com/2011/01/la-sortie-vs-24.html

Je vais tenter de mettre dans ce qui suit les infos concernant mon mode d'hydratation et d'alimentation et ce suite à une réflexion que nous avons eu dernièrement avec Jean François PONTIER.

Des personnes que je ne peux citer sans leur autorisation nous ont fait part de leur avis sur le sujet et je les en remercie .

Le constat était le suivant :

D'après les relevés fournis par mon GPS-Cardiofréquencemètre, ma déperdition énergétique à l'entraînement se situe entre 400 et 500kcal/h (valeur théorique en fonction du poids, de l'âge..). Cette variation est liée à l'intensité de l'effort (et selon moi également aux conditions météo qui influent sur la Fréquence Cardiaque).
Ma déperdition hydrique est d'environ 1litre/heure (vérifiée au cours de nombreuses séances d'entraînement plus ou moins longues avec pesée avant et après). Lors des entraînements, je compense cette dernière par des prises régulières de NUTRAPERF pendant l'effort à raison d'un litre/heure, ce qui représente 147x2=294kcal/h, et une prise toutes les 2h ou 2h30 d'un NUTRARECUP (123kcal pour 1/4 de litre), il y a également des prises régulières mais moins fréquentes de Coca et St Yorre. Toutes cumulées, ces prises représentent en moyenne 1litre/h/24h. Après calcul, je pense donc que sur une course de 24h, il y aura un déficit énergétique d'au moins 100kcal/h, ce qui sur la durée laisserait à penser que la fatigue générale est obligatoire et engendrerait de fait une diminution importante du rendement et donc de la performance.


Hier donc, je faisais une sortie à VS24 de 4h en essayant un nouveau "protocole" d'hydratation en rajoutant cette fois des aliments solides afin d'augmenter l'apport énergétique et également en rallongeant mon circuit habituel afin de m'approcher des conditions de course du prochain Championnat de France de 24h à Séné.

Le nouveau circuit faisait donc 2,810km, le temps était couvert, il y avait un léger vent et une température comprise entre 13 et 16°C.


Pour ce qui est de l'apport énergétique, il était le suivant par tranche d'une heure :

25cl de NUTRAPERF
25cl de NUTRARECUP
25cl de NUTRAPERF
40gde Gâteau sport ou 1 gâteau de riz au lait 125g + 25cl de Coca ou Saint Yorre

Au total cela représentait 4l de liquide et 330g de solide .Ceci représente un apport énergétique par heure compris en 520 et 560kcal/h. Cet apport théoriquement compense les pertes dont je parlais dans le bilan plus haut.

De nouveaux objectifs avaient étés fixés avec Jean François pour cette séance:
- voir si l'assimilation de produits solides se passait bien.
- étaler la prise de boisson sur deux prises par tour (une première pendant la période de marche et la suivante en courant au milieu du tour afin d'espacer ces prises toutes les 7'30 environ).
- tenter d'éviter une dérive cardiaque importante sans avoir à trop ralentir.

Au final, le bilan est positif (sur 4h en tout cas):
- Pas de souci pour manger et conserver les aliments (seul le gâteau sport est un peu "estoufadou").
- Aucune perte de poids après 4h de course (écart sur la balance de seulement 100g)
- Pas ou très peu de dérive cardiaque et donc pas eu besoin de baisser l'allure.

Ci-dessous le relevé vitesse et fréquence cardiaque. (Les quelques arrêts en milieu de tour sont dues à des vidanges de vessie obligatoires.)


Voilà, j'espère que ces quelques informations pourront aider ceux qui le souhaitent à mieux appréhender leur prochaine sortie à VS24.

A+ Emmanuel

4 commentaires:

  1. En tout, toutes ces pistes et réflexions m'aideront pour mon 1er 24. Merci pour ce partage. C'est passionnant.

    RépondreSupprimer
  2. De rien Vincent, l'objectif de ce blog est de partager notre expérience.

    A+ Emmanuel

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour toutes ces infos sur le 24 heures. J'ai parcouru tout le blog et je me suis régalé. Les explications sont claires et précises. J'ai une petite question : dans quelle fourchette de % de la FCM on peut espérer courir un 24 h sachant qu'un marathon peut se courir à 80-85% de sa FCM. Merci d'avance. Fred.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et merci pour l'intérêt porté à ce blog. Répondre à votre question ne m'est pas facile car je pense que cela dépendra de chaque individu. Je pense qu'une fourchette comprise entre 60 et 65% de FCM est raisonnable. Pour ma part, c'était plutôt autour de 70% en début de course mais au fil des heures, avec la baisse inévitable de l'allure, la FC baisse également. Le contrôle de la FC sur une épreuve de 24h est selon moi un élément de réussite.

      Supprimer