Code promo OKIDOSPORT


Pour effectuer une commande et bénéficier d'une remise chez OkidoSport, cliquer sur le code ci-dessous :

ACEF15

mardi 14 mai 2013

Petit compte rendu d'une course inachevée.



Je n‘aurai pas grand chose à dire de ma course étant donné qu’elle s’est achevée peu après 9h de course et une centaine de kilomètres parcourus.

Bien entendu, au lendemain de ce que l’on pourrait considérer comme un échec, subsiste dans mon esprit une forme de déception, mais je suis le seul responsable. Je n’ai pas été capable de trouver les ressources mentales qui m’auraient permis de continuer et ce d’autant plus que physiquement, mon état me permettait encore de poursuivre, sur le plan gastrique, pas le moindre souci non plus… Je ne suis pas arrivé à faire abstraction des nombreuses heures qu’il me restait à couvrir. Je n’ai pas su positiver, me raccrocher à la règle simple d’Anne Cécile qui est : « Tant que l’on peut mettre un pied devant l’autre, alors il faut continuer ! » Toutes les pensées positives reçues de la part de mes enfants, d’Anne Cécile, de ma famille et mes amis n’y auront pas suffi.

Bref, pour faire simple, j’ai échoué dans cette ultime tentative sur 24 heures à haut niveau. Je suis désolé vis à vis des coachs et de toute l’équipe de France. Mais c’est ainsi et je ne pourrai rien y changer.

En revanche, d’autres et notamment mes ami(e)s coureurs de l’équipe de France ont su malgré les conditions météorologiques plus que défavorables aller au bout d’eux même.  Pour une fois, j’ai pu, suite à cet abandon prématuré, constater le travail colossal réalisé non stop pendant 24 heures par l’ensemble de l’encadrement. La performance et/ou le succès sont fonction d’une multitude de paramètres ; l’aide apportée par l’encadrement est un réel facteur de réussite.

Bravo à Denis, Christian et Jean François qui ont terminé et ont ainsi assuré le classement par équipe alors que Christophe, Ludo et moi n’avons pas pu poursuivre.

Grande admiration pour notre équipe féminine composée d’Anne Marie, Sylvie, Cécile, Pascale, Cathy et Christine, qui a su lutter jusqu’au bout et qui s’est offert le luxe de rapporter quatre médailles à la France dont deux médailles d’or Européennes après une lutte acharnée dans les dernières heures de course.

Immense respect pour la Japonaise Mami KUDO, qui portera le record du monde de 24 heures sur circuit route à plus de 252km…

Enfin, je  voudrais remercier tous les supporters Français qui ont fait le déplacement et qui n’ont pas manqué de volonté face aux éléments météorologiques capricieux pour nous encourager à divers endroits du circuit.

Il y a vraiment dans les circonstances d’un championnat du Monde de grands et beaux moments de partage et de sport à vivre au sein de l’équipe de France. Je ne regrette pas tous ces efforts effectués ces dernières années car je considère comme un privilège d’avoir d'une part couru auprès des plus grands de la discipline et d'autre part un honneur d’avoir porté « le maillot ».  

Il y a des émotions qu’aucun mot ne pourrait expliciter ! Ces quatre années passées en Equipe de France de 24 heures m’ont amené très souvent à être submergé par l’émotion, aussi, rien ne s’effacera.

Emmanuel.


7 commentaires:

  1. BRAVO à toi pour ces 4 années, Emmanuel, et MERCI pour le partage, notamment via votre blog.
    Au plaisir de te croiser à nouveau, peut-être pas sur un 24h mais pourquoi pas à Millau ou à Belvès par exemple.
    Amicalement,
    Christophe

    RépondreSupprimer
  2. Toute mon amitié manu, nous nous reverrons j'en suis sûr dans notre monde, celui de la course à pied en toute simplicité.

    RépondreSupprimer
  3. On a beau tout prévoir, c'est une discipline vraiment difficile où beaucoup de paramètre peuvent jouer, en tant que spectateur je me suis souvent dis comment vous pouviez tenir avec une telle météo, il faut beaucoup de courage et de ténacité, je vous tire tous mon chapeau, vous avez été extraordinaire et peu importe le km, bonne récupe manu et à bientôt je l'espère pour de nouvelle performance que je ne doute pas

    Vincent

    RépondreSupprimer
  4. Bravo Manu pour ton parcours sur 24h... les coups de "moins bien" peuvent arriver à tout le monde... l'aventure course à pied n'est pas finie et il y aura probablement encore de très bons moments ! Denis (alias... Cerf volant)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Denis pour ton message. Je ne sais si l'on peut parler de coup de moins bien; avec le recul, je me dis que je n'ai pas été bon voir même mauvais sur ce coup! Mais on ne refait pas la course...
      Pour ce qui est de la suite de mon aventure en course à pied, ce sera à l'avenir de l'autre côté des barrières pour aide et encourager. Je pense qu'un jour je referai un 24 heures, pour ne pas terminer sur cette mauvaise note, mais il me faudra vraiment en avoir envie! Comme je l'ai dit, j'ai beaucoup donné et je suis usé.
      Au plaisir de te revoir tourner, probablement au Championnat de France à Grenoble puisque tu as une place sur la boite à défendre!
      Emmanuel

      Supprimer
  5. Merci pour vos messages. Je pense en effet que je vous reverrai probablement du côté de Millau fin septembre que ce soit comme participant ou comme spectateur en ce qui me concerne.

    Amicalement.
    Emmanuel.

    PS: je ne suis pas certain de savoir qui se cache derrière le guerrier...
    Supprimer

    RépondreSupprimer