Code promo OKIDOSPORT


Pour effectuer une commande et bénéficier d'une remise chez OkidoSport, cliquer sur le code ci-dessous :

ACEF15

lundi 20 avril 2015

Retour sur les Championnats du Monde et d'Europe 2015 de 24 heures

Bonjour à tous,

une semaine est passée depuis notre aventure Turinoise. Je dis "notre" car il s'agit bien de notre équipe de France (athlètes et équipe d'encadrement).
De G à D : Olivier, Martine, Philippe, Titi, Stéphane, Cécile, Emmanuel, Sandrine, Lionel, Pascale, Fred,Sylvie, Ludo, Stéphanie, Damien, Alain, Cyprien, Christian et Jean Marc. (Anne Marie cachée par Sylvie et manque Christine)

Tout d'abord, je tiens à dire combien j'ai été fier et heureux de pouvoir partager ce 5ème championnat du Monde en ce qui me concerne et mon premier à la fois en tant que coach de l'équipe de France.

L'investissement de chacun et chacune à l'entraînement tout au long des mois écoulés aurait bien évidemment pu être davantage récompensé à l'issue de cette compétition Internationale. Hélas, il n'en a rien été pour certains et j'en suis désolé. Nous (le staff) avons, me semble-t-il, tout mis en oeuvre pour permettre à chacun des athlètes d'être dans les meilleures conditions; cela n'aura pas suffit et notamment pour l'équipe des filles bien en deçà de ses capacités. Et pourtant, vous vous êtes battues Mesdames, je n'ai aucun doute là dessus et pour cela vous méritez le respect de tous.



Tout comme se sont battus jusqu'au bout Titi, Lionel et Christian qui ont du interrompre dans la douleur et la tristesse leur compétition avant le coup de pistolet final tiré à l'issue du double tour d'horloge.
Heureusement, notre belle équipe n'est pas rentrée "bredouille" avec une très belle médaille de bronze Européenne par équipe. Ce n'est pas rien! Vous vous êtes "défoncés" pour, dans un premier temps, aller la chercher aux environs de la 18è heure de course, et ensuite, il a fallu la conserver et ne pas se laisser reprendre. Messieurs, "vous avez fait le job" pour paraphraser Philippe. Tout le mérite vous en revient. C'est pour moi une médaille collective! Bravo les gars.

Equipe de France Hommes 3ème des championnats d'Europe 2015 de 24 heures
Pour ce qui est de la course, le circuit était exigeant et notamment cette rampe d'accès à la piste qui a causé bien des dégâts. La chaleur de l'après-midi jusqu'à 30° pendant prêt d'une heure a également eu son incidence sur la suite de votre course. Mais ces conditions n'expliquent pas tout; il nous faudra réfléchir et essayer de comprendre pour celles et ceux qui n'ont pas pu aller au bout de leur compétition. Ce doit être une grosse frustration car je sais l'investissement qui a été le votre, et même si cela n'y changera rien,  je suis sincèrement désolé pour vous.

Dans mon nouveau rôle de coach, j'étais assisté par Jean Marc, officiel de La Loire, et je tenais à le remercier ici pour son investissement sans faille à mes côtés au niveau du ravitaillement pendant la durée totale de l'épreuve (alors qu'il n'avait pour ainsi dire jamais vécu cela). J'avais déjà assisté des athlètes pendant 24 heures, mais pas quatre athlètes à la fois. Cela demande une concentration permanente et une certaine rigueur dans l'organisation. Il faut certes ravitailler chaque tour, mais aussi, encourager, faire face aux défaillances, être vigilant sur les allures, parfois rassurer les familles, rester "au contact" des athlètes qui rencontrent des difficultés, effectuer les changements de tenues, faire face aux imprévus comme une coupure d'électricité totale, etc. Pour quelqu'un comme moi qui suis passé par là, c'est un autre regard, une autre écoute, une autre façon d'aider les athlètes à donner le meilleur d'eux même. J'ai bien évidemment eu moins mal aux jambes après le 24h côté "barrières" mais le dos est en vrac à l'issue de l'épreuve car nous restons debout et piétinons dans notre stand de 3 mètres de large et 6 de profondeur (pour 7 personnes). Hélas, et c'est l'un des regrets pour moi, cantonnés sous notre tente de ravitaillement, nous n'avons pu voir comment se déroulait votre course à l'extérieur du stade...



Il y a eu bien évidemment de belles satisfactions comme celle de voir Sylvie aller au bout de sa course malgré de gros soucis gastriques, comme celle de voir Sandrine boucler son 24h alors qu'elle a été victime d'une insolation dans les premières heures, comme celle de voir Stéphanie terminer deuxième française avec un moral hors norme et l'envie pemanante d'aller au bout de ce 24heures (quelle satisfaction pour l'entraîneur que je suis), comme celle de voir Pascale boucler son 24h malgré une cheville plus que douloureuse et des soucis personnels la semaine précédent la course, celle de voir Anne Marie faire une fois encore ce pour quoi elle était présente (sachant qu'Anne Marie est présente en équipe de France depuis 2008), celle de voir Alain affichée une sérénité totale dans sa gestion de l'effort et ce tout au long de l'épreuve (sauf sur le dernier tour, tu m'as fait peur avec cette histoire de coupelle), celle de voir Ludo faire le boulot alors qu'il ne pouvait pas même courir en novembre dernier, celle de Stéphane  qui pour sa première sélection brandit le drapeau bleu-blanc-rouge en allant chercher une marque IA pour 6 petits mètres, celle de voir Piero l'emporter dans la course "open", etc.

Il y a eu aussi des moments moins heureux liés aux émotions et aux difficultés rencontrées mais je ne vais pas vous les conter et préfère les laisser sous silence. Ne pas remuer le couteau dans la plaie, ça ne sert à rien...

MERCI pour ces quelques jours passés ensemble, merci à Fred, Philippe et Jef de m'avoir accueilli au sein de l'équipe d'encadrement, à Martine, Cyprien, Olivier, Damien et Jean Marc pour leur aide. MERCI aux familles et amis présents qui ont encouragé les athlètes.

Je repète aux athlètes qui liront ces mots que vous pouvez être fiers de ce que vous avez réalisé; savourez ces semaines de récupération en profitant de vos proches, et espérons qu'il y ait une nouvelle aventure commune en 2017.

Emmanuel

PS: une pensée amicale pour Vincent, Fabrice et Nathalie qui, je l'espère, goûteront le plaisir de ces moments partagés au coeur même de l'équipe de France.










2 commentaires:

  1. Ouahhhhh, que d'émotions dans cet article!!!
    Chapeau à tous et encore bravo pour tout ce que vous avez fait et pour avoir portés si haut nos couleurs.

    RépondreSupprimer
  2. Un seul mot: Bravo à tous! ... et félicitations pour cette magnifique aventure humaine!

    RépondreSupprimer